Achat immobilier : quels sont les points à vérifier ?

Publié le : 04 août 20224 mins de lecture

Pour les non-initiés, certaines étapes de l’achat immobilier peuvent êtres décourageantes. En regardant de plus près l’offre, de nombreuses questions se posent : achat à deux ou individuel ? Nouveau ou ancien ? Tout se passera-t-il comme prévu ou non ?

En gardant les points ci-dessous à l’esprit, vous saurez à quoi vous devez faire attention. Ces points vous permettront de prédire et éviter les mauvais présages.

L’étude du marché et le profil du bien

Le bien qui vous intéresse est-il conforme à l’équité ? C’est une question qu’un acheteur averti devrait se poser. Pour le savoir, recherchez les prix dans la région en consultant les sites d’annonces immobilières par ici.

Vous pouvez également contacter les notaires et les associations de notaires qui sont des observateurs du marché et peuvent fournir des informations statistiques.

Lorsque vous achetez une maison :

  • Vérifiez l’état du toit, du plafond, du plancher et des murs, en particulier les éventuelles fissures.
  • N’oubliez pas de vérifier le système électrique, la cheminée, la chaudière et les tuyaux, la chaudière.
  • N’oubliez pas non plus de vérifier les droits de passage, c’est-à-dire les servitudes sur votre terrain.

Les alentours de la maison, en vérifiant les défauts

Un autre paramètre à prendre en compte est l’exposition au soleil de la maison, à savoir qu’une maison orientée au nord est plus sombre et nécessite donc moins de chauffage qu’une maison orientée au sud. En outre, renseignez-vous s’il n’y a pas de voisins bruyants et intrusifs qui peuvent gâcher le plaisir d’acheter la maison de vos rêves. Bien que les erreurs administratives soient traitées ici, les acheteurs peuvent découvrir des vices cachés lors de diverses visites, surtout s’ils font appel à un constructeur. Les exemples les plus courants sont les travaux réalisés par les propriétaires précédents sans permis de construire ou avis préalable, comme les piscines et les balcons.

Achat immobilier : les coûts exacts, les taxes et les suppléments

En plus du prix de vente réel, il faut ajouter d’autres coûts tels que les honoraires de l’agent immobilier et les frais de notaire. Les frais varient considérablement d’une agence à l’autre, mais il vaut toujours la peine de les négocier. Les notaires peuvent vous donner rapidement une estimation du coût de leurs services, y compris les frais d’enregistrement. Lorsque vous achetez un bien immobilier, vous devez payer des impôts locaux, principalement la taxe d’habitation et la taxe foncière. Quant aux taxes, son montant dépend de l’état réel de la propriété. Par exemple, si vous achetez une maison individuelle, vous risquez d’être confronté à une augmentation inattendue des impôts si vous ne vérifiez pas que le vendeur a déclaré les rénovations et les améliorations au bureau des impôts.

Plan du site