Crédit immobilier : comment éviter le prêt relais ?

Publié le : 06 juin 20224 mins de lecture

Le prêt relais constitue un dispositif qui est habituellement employé par les ménages. Ces dernières désirent acheter une maison neuve avant même d’avoir commercialisé leur premier actif. Cette situation se présente lorsque ce dernier n’est pas vite commercialisé et que le couple est tombé sous le charme d’une autre habitation. Il se peut aussi que la nécessité de déménager soit très impérative.

Que signifie un prêt relais ?

Le prêt relais représente l’une des méthodes qui vous permet d’acquérir un bien neuf, sans patienter d’avoir déjà commercialisé votre habitation actuelle. Vous échappez alors à un double déménagement et à la case location. Cela vous échappe de manquer le coup de foudre que vous avez détecté. Tous ces motifs peuvent vous amener à choisir un prêt relais en espérant commercialiser votre bien. Il faut comprendre que ce dispositif propose une durée restreinte à deux années au moins. Cela vous fournit habituellement le temps de commercialiser votre vieille habitation. La somme du prêt relais protège de 60 à 80 % de votre bien présent. Habituellement, il constitue 70 % de la valeur de l’actif. L’objectif est de favoriser le paiement de la banque bien que vous deviez commercialiser en dessous du coût véritable de l’actif.

Une autre alternative: le prêt achat-revente

Les propriétaires qui ne désirent pas effectuer un prêt relais ordinaire peuvent prévoir le prêt achat-vente. Cela est aussi valable pour ceux qui ne souhaitent pas commercialiser leur actif à des ibuyers. Le prêt achat-vente propose l’éventualité de subventionner l’acquisition d’une maison neuve en patientant sur la vente de votre actif. La démarche marche comme la suivante.

Le prêt précédent et suivant est rassemblé afin de ne représenter qu’une mensualité. La banque considère ainsi le prix du prêt immobilier que vous avez déjà payé, l’apport personnel et le coût d’acquisition de la demeure neuve. Ce dispositif montre des inconvénients. Pareil au prêt relais, le délai atteint deux années tout au plus.

Les ibuyers

Cette éventualité est désormais présente à compter de certaines années. Elle demeure encore inexplorée. Les ibuyers représentent des firmes qui acquièrent votre habitation présente et qui la commercialisent ensuite. Il faut néanmoins comprendre que vous commercialisez votre actif à prix plus abordable que vous pouvez le désirer. Pour réaliser une marge, elles acquièrent habituellement à un coût au-dessous de la prévision, entre 7 et 20 %, en fonction des firmes. Cette option parait un bon concept pour les propriétaires voulant commercialiser promptement. Or, cette opération possède ses restrictions parce que la totalité des biens n’est pas envisageable. 

Plan du site